L’organisation tunisienne d’orientation du consommateur a appelé le gouvernement à amender la loi régissant l’opération d’importation des voitures populaires, en leur garantissant une exonération totale d’impôts.

Par ailleurs l’OTIC a souligné également que les voitures dont la puissance fiscale est de 5 chevaux ne doivent pas être concernées par la nouvelle hausse de 4% de la taxe sur la consommation.

OTIC a estimé que les prix des voitures 5 chevaux en Tunisie, ont dépassé le pouvoir d’achat de la classe moyenne.

Charger plus d'articles
Charger plus par Youssef Tebib
Charger plus dans Voiture Populaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Indicateurs de l’emploi et du chômage Premier trimestre 2018

Evolution des actifs La population active en Tunisie s’établit à 4126.2 milles au premier …