Le Sénégal s’intéresse de prêt à la politique de renforcement de la capacité de production mise en œuvre par la Tunisie. Il a, à cet effet, envoyé une équipe étudier de prêt la phase pilote d’achat de surplus de la production d’énergie d’origine renouvelable mise en œuvre par le pays.

Ce projet a été rendu possible en Tunisie grâce à l’adoption d’un décret y relatif en août 2016, et mettant en application la loi de 2015 relative aux énergies renouvelables. Ces textes permettent aux personnes produisant de l’énergie renouvelable à des fins d’autoconsommation, de céder leur surplus de production au réseau électrique. Cela, à condition bien sûr d’être raccordé au réseau électrique et de vendre cette énergie en exclusivité à la compagnie électrique nationale (STEG) en vertu d’un contrat signé avec elle. La capacité des installations individuelles est également réglementée par la loi.

Cette politique de promotion des énergies renouvelables pourrait être reproduite par le Sénégal dans le cadre du projet de promotion d’un marché d’électricité respectueux du climat dans la CEDEAO mise en œuvre en partenariat avec la GIZ. Le projet à son tour, s’inscrit dans un programme régional dénommé ProMERC et ayant pour objectif une meilleure gouvernance du secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité dans les pays de la CEDEAO.

Charger plus d'articles
Charger plus par Tunimarkets
Charger plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le Dinar tunisien aujourd’hui, 20/06/2019

Taux de change du dinar tunisien #TND …