La société panafricaine de capital-investissement AfricInvest a annoncé, dans un communiqué rendu public le 5 décembre, le closing final de son fonds dédié à l’Afrique du Nord, Maghreb Private Equity IV (MPEF IV), à 194 millions d’euros.

La Banque africaine de développement (BAD) a rejoint le troisième et dernier cycle d’investissement, apportant 20 millions d’euros, ce qui a porté le total des engagements à 194 millions d’euros, en ligne avec la taille visée pour le fonds.

« MPEF IV est un véhicule parfaitement aligné sur nos objectifs stratégiques visant à renforcer les capacités d’entreprises ambitieuses de taille moyenne en Afrique du Nord afin de leur permettre de s’étendre sur de nouveaux marchés en Afrique subsaharienne », a déclaré le directeur du développement industriel et commercial de la BAD, Abdu Mukhtar, cité dans le communiqué.

MPEF IV, dont la durée de vie a été fixée à 10 ans, devrait investir dans des petites et moyennes entreprises d’Afrique du Nord, notamment en Algérie, en Egypte, au Maroc et en Tunisie.

Le fonds ciblera des entreprises bien établies sur leurs marchés locaux et susceptibles de renforcer leurs activités au niveau régional, dans le bassin méditerranéen et sur le continent africain.

MPEF IV a réalisé son premier closing à 152 millions d’euros, en novembre 2017, et un second closing à 173 millions d’euros, en octobre 2018.

Outre la BAD, plusieurs investisseurs de renom y ont injecté des fonds, dont  l’Agence britannique de financement du développement CDC Group, la Banque européenne d’investissement (BERD), la société financière internationale (IFC) et Proparco.

« Le closing final de MPEF IV est une puissante affirmation du soutien continu des investisseurs pour la région de l’Afrique du Nord et de leur conviction que les sociétés nord-africaines peuvent créer une valeur significative à l’échelle régionale et au-delà », s’est félicité Ziad Oueslati (photo), associé et cofondateur d’AfricInvest.

(Agence Ecofin)

Charger plus d'articles
Charger plus par Tunimarkets
Charger plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Interview de Mr Bassem Loukil, TABC

FITA : FINANCING INVESTMENT AND TRADE IN AFRICA Après la grande réussite de la première éd…