La Tunisie bénéficiera d’un financement de 500 millions $, de la part de l’Arabie saoudite, a indiqué, hier, mercredi, l’agence de presse Bloomberg, citant une source officielle ayant requis l’anonymat.

D’après le média américain, un accord de principe aurait été donné par le royaume du golfe Persique pour fournir un prêt au pays maghrébin à des taux préférentiels, dans le cadre de la visite du prince Mohammed ben Salmane (photo), en Tunisie.

Si le taux d’intérêt dudit prêt n’a pas encore été fixé, il devrait permettre de financer le difficile redressement de l’économie tunisienne, plombée par un taux de chômage inquiétant et une inflation galopante.

Pour rappel, le prince saoudien, Mohammed ben Salmane, en visite à Tunis, le mardi 27 novembre, dans le cadre d’une tournée à l’étranger, avait été accueilli par une manifestation s’opposant à sa venue et à un financement qui ne représenterait que « de l’argent sali par le sang ». Les slogans hostiles scandés au cours de cette manifestation étaient pour la plupart liés à l’affaire de l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, dans le consulat de son propre pays à Istanbul, en Turquie.

Notons qu’au cours de la visite, très peu d’informations sur les investissements saoudiens avaient été révélées par la présidence tunisienne.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Tunimarkets
Charger plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Interview de Mr Bassem Loukil, TABC

FITA : FINANCING INVESTMENT AND TRADE IN AFRICA Après la grande réussite de la première éd…