En Tunisie, la décision de l’entreprise Sidenor de reporter son introduction sur la bourse des valeurs mobilières est diversement appréciée. L’industriel, producteur de matériaux de construction, a évoqué les conditions du marché pour justifier son report.

 Dans la communauté des investisseurs, les avis sont plutôt partagés. Certains saluent l’initiative de l’annulation qui est une preuve du niveau de responsabilité de l’entreprise. Ils vont jusqu’à penser que, pour les plus petits porteurs qui sont souvent les grands perdants des débâcles boursières, on devrait exiger des garanties de la part des sociétés émettrices. Sur la BVMT, de nombreuses sociétés qui se sont introduites à coût de fortes promesses de solides revenus prévisionnels sont pour certaines valorisées aujourd’hui en dessous de leurs cours d’introduction.

D’autres analyses, tout en saluant cette annulation, rappellent quand même que placer son argent sur une société cotée est un risque qu’on prend, et qu’on doit pouvoir mesurer et discerner.

Charger plus d'articles
Charger plus par Tunimarkets
Charger plus dans Bourse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Interview de Mr Bassem Loukil, TABC

FITA : FINANCING INVESTMENT AND TRADE IN AFRICA Après la grande réussite de la première éd…