A fin septembre 2018, les mises en force du secteur du leasing en Tunisie ont atteint 1600 millions de dinars tunisiens (DT). Ce chiffre est en baisse de 7,6 % par rapport aux chiffres de 2017. Si l’on compare les mises en force de l’activité de crédit-bail en Tunisie depuis 2013, l’on constate que la plus faible performance a été observée dans ce secteur au cours des 9 premiers mois de cette année.

Dans une récente étude, l’intermédiaire en bourse MAC SA explique que cette baisse des mises en force n’est pas due à la demande qui elle est restée soutenue mais plutôt à « la limitation des ressources des leasers suite à l’assèchement de la liquidité bancaire ». En effet, les huit établissements de leasing présents en Tunisie mobilisent une grande partie de leurs ressources auprès des banques locales et étrangères.

MAC SA poursuit en indiquant que l’assèchement bancaire s’est répercuté sur le taux de marché monétaire (qui correspond au taux auquel les banques empruntent de l’argent entre elles), et également sur le taux de refinancement qui a connu une hausse au cours des deux dernières années.

La banque centrale de Tunisie a récemment  indiqué que les liquidités injectées aux banques ont atteint 8,484 milliards de DT à fin décembre 2017 contre 5,490 milliards de DT en 2016. Selon l’institution, le besoin en liquidités était important au début de l’année 2018. L’enveloppe mobilisée pour le refinancement des banques a atteint 13,4 milliards de DT contre 7,8 milliards de DT sur la même période en 2017, ce qui représente une hausse de 71 %.

(Agence Ecofin)

Charger plus d'articles
Charger plus par Tunimarkets
Charger plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Interview de Mr Bassem Loukil, TABC

FITA : FINANCING INVESTMENT AND TRADE IN AFRICA Après la grande réussite de la première éd…