Kinshasa est la ville africaine la plus chère pour les expatriés en 2018, selon le classement annuel d’EuroCost International, un cabinet spécialisé dans l’étude du coût de l’expatriation.

La capitale de la République Démocratique du Congo est passée devant Luanda, capitale de l’Angola, où la dévaluation de la monnaie depuis le début de l’année en cours a entraîné une baisse du coût de la vie pour les expatriés.

Bangui, la capitale de la République centrafricaine, arrive en 3è position, devant Pointe- Noire, N’Djamena, Brazzaville, Libreville, Asmara et Djibouti.

La capitale libyenne Tripoli ferme, quant à elle, le Top 10 africain.

A l’échelle mondiale, Hong Kong  arrive en tête du classement des villes les plus chères pour les expatriés, devant Tokyo, Kinshasa, Genève et Séoul.

A noter que le classement annuel d’EuroCost International couvre l’ensemble des biens et services consommés et utilisés par les expatriés, à l’exception des soins de santé et des frais de scolarité, qui font l’objet d’études spécifiques séparées.

Top 10 des villes africaines les plus chères pour les expatriés en 2018:

1-Kinshasa

2-Luanda

3-Bangui

4-Pointe-Noire

5-N’Djamena

6-Brazzaville

7-Libreville

8-Asmara

9-Djibouti

10-Tripoli

Charger plus d'articles
Charger plus par Fatma Hadj Salah
Charger plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Investissements Directs Étrangers en Afrique : La Tunisie ne figure pas au top 15 en 2017

Le cabinet d’audit Ernst & Young a publié le 29 octobre une étude intitulée « At…