Le groupe qatari Majda a remporté l’appel d’offres international relatif à la cession des parts de l’Etat tunisien dans  le capital d’une banque et d’une compagnie d’assurance islamique, baptisées respectivement Banque Zitouna et Zitouna Takaful.

Ces parts ont été mises en vente, dans le cadre d’un appel d’offres international lancé par Al Karama Holding, la société qui gère les entreprises confisquées par l’Etat tunisien au clan de l’ex-président Ben Ali.

Sur les sept candidats locaux et étrangers ayant manifesté leur intérêt pour l’acquisition des parts de l’Etat dans les deux établissements financiers, deux seulement ont déposé une offre financière. Il s’agit du groupe qatari Majda et du consortium composé de Crédit Immobilier et Hôtelier (CIH BANK/Maroc)- Qatar International Islamic Bank  (QIIB/Qatar) – et Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG/Maroc).

Fondée en 2009, la Banque Zitouna compte un réseau de 114 agences réparties sur l’ensemble du territoire tunisien. Zitouna Takaful est la première compagnie d’assurance en Tunisie, opérant selon le modèle Takaful. Elle dispose d’un réseau de 48 agences et succursales. Les deux établissements financiers ont été confisqués à Sakhr El Materi, gendre de l’ex-président Zine el-Abidine Ben Ali, au lendemain de la révolution de 2011.

(Agence Ecofin)

Charger plus d'articles
Charger plus par Tunimarkets
Charger plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Tunisia Business Export : 11 Centrales d’achat canadiennes au RDV

Forum « Tunisia Business Export » (Sfax, 22-23 novembre 2018): 11 Centrales d’achat canadi…