Le taux d’inflation se stabilise à 7,7%, en mai 2018, après une série d’augmentations allant de 6,9% en janvier jusqu’à 7,7%, au mois d’avril, a indiqué mercredi, l’institut national de la statistique.
Cette augmentation est expliquée essentiellement, par la hausse des prix de l’alimentation de 9,3% et du transport de 9,6%.
Les prix de produits libres (non administrés) augmentent de 8,5%, contre 5,0% pour les
prix administrés. Les produits alimentaires libres augmentent de 10,6%, contre 2,4% pour les produits administrés.

Progression continue des prix des produits alimentaires et du transport

En mai 2018, les prix de l’alimentation augmentent de 9,3% sur un an (8,9% en avril), suite à la progression des prix des fruits de 17,6%, des viandes de 15,2%, des poissons de 11,1% et des huiles alimentaires de 9,9%.
Sur un an, les prix du groupe transport bondissent de 9,6%, en raison de la hausse des prix des véhicules de 12,9% et les dépenses d’utilisation des véhicules de 11,8%.
De même, les biens et services divers se renchérissent de 10,4%, suite à la progression des prix des soins personnels de 10,7%, des assurances de 9,3% et des services financiers de 7,5%.
Le taux d’inflation sous-jacente (l’ensemble hors alimentations et boissons et hors énergies) s’établit à un taux de 7,2%.

Augmentation de l’indice des prix à la consommation de 0,4%, en mai 2018

Les prix à la consommation augmentent de 0,4%, en mai 2018, après une augmentation de 1,0% le mois précédent. Cette évolution résulte principalement, de la hausse des prix des services (0,5%) et des produits manufacturés (0,5%).
De même, les prix des produits alimentaires ont enregistré une hausse de 0,2%, suite à l’accélération des prix de la majorité des produits frais durant la deuxième quinzaine du mois de mai, en lien avec le début du mois de Ramadan. Ainsi, le prix des œufs ont grimpé de 8,5% et les viandes de 1,6%.
Selon l’INS, les prix des produits d’habillement ont augmenté de 0,8%, suite à la hausse des prix des articles d’habillement d’été de 0,8% et des chaussures de 0,5%.
Les prix de santé sont également, en progression de 0,8% en raison du renchérissement des médicaments et des services ambulatoires de 0,9%.
Des hausses de prix sont aussi, observées, au cours de mois de mai 2018, au niveau des biens et services divers (+0,5% ), résultant de l’augmentation des prix des soins personnels de 0,5%.
Charger plus d'articles
Charger plus par Tunimarkets
Charger plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Pourquoi OiLibya change de nom, qui devient Ola Energy

Modernisation non-stop ; Innovation à la pointe de la technologie Au premier semestre 2018…