Selon le ministère tunisien du tourisme, de nombreux hôtels et maisons d’hôtes à Djerba sont presque entièrement réservés pour la haute saison, cet été.

Dans le nord de Djerba, une île située au large de la Côte sud de la Tunisie, le couple français d’Abrial stationne sa voiture sur la côte face à la mer Méditerranée. Pour cette famille, l’île est « la maison des nomades ».

Étant la plus grande île de l’Afrique du nord, Djerba est décrit comme une pierre précieuse dans la Méditerranée. La couleur de la mer varie de différentes couches de bleu sous le soleil. Dans les zones rurales, les maisons blanche avec son style traditionnel présentent une certaine tranquillité.

Jean-Charles Abrial, 73 ans, est tombé amoureux de cette île, comme sa femme, depuis 2013. « ma femme et moi nous sommes venus à Djerba ensemble pour les vacances. Deux fois chaque année, de mi-avril à la fin de mai, et de mi-octobre à la fin novembre », dit M. Abrial.

Au cours de leurs vacances à Djerba, ce couple vivent dans leur véhicule, transformé en une petite chambre qui peut satisfaire aux nombreux besoins quotidiens. Ils ont également construit un jardin par palmiers et des feuilles, avec parasol, chaises de plage, une guitare et un panier rempli de légumes et fruits. « Le bain de soleil sur cette île est parmi les principales attractions pour nous », indique Eliane Abrial, 72 ans, lorsqu’elle sèche les cheveux après la natation.

En fait, ils ne sont pas les seuls étrangers impressionnés par cette belle île. Caroline Strobl, 55 ans, une autrichienne de l’école intermédiaire des enseignants, venaient à Djerba pour des vacances chaque année depuis 2010. Habillée au style traditionnel tunisien, Mme Strobl dit à Xinhua qu’elle a loué un appartement au centre-ville de l’île pour ses séjours.

« Djerba est mon île préférée, et je suis venue ici quatre fois par an ». Elle adore la plage de sable, la vue sur la mer, les pêcheurs, la mosquée et le coucher du soleil. « Il est vraiment magnifique ici pour moi », dit-elle joyeusement.

Outre la nature, Mme Strobl souligne également que Djerba est une île harmonieuse, où les musulmans et juifs vivent pacifiquement ensemble. Ici, les gens gardent la paix à l’esprit, dit-elle. Située au nord du continent africain, en bordure de la mer Méditerranée, la Tunisie gagne de sa réputation pour sa richesse en ressources touristiques. Le secteur du tourisme représente environ 8% du PIB du pays.

Cependant, le pays a connu une baisse de son tourisme depuis 2015 lorsqu’il a été touché par trois grands attentats terroristes, qui ont couté la vie à plus de 70 personnes, en majorité des touristes étrangers et des forces de sécurité.

Le secteur de tourisme a commencé à revivre depuis 2017, avec l’amélioration de la sécurité. Ce pays de l’Afrique du nord ont reçu plus de 7 millions de touristes à partir de tous les coins du monde en 2017, avec une croissance annuelle de presque 20%.

La ministre tunisienne du tourisme Salma Elloumi a salué l’augmentation « remarquable » et les progrès significatifs. Elle a espéré que l’année en cours témoigne la récupération du secteur du tourisme de son rythme.

Le couple Van Wynsberghes est venu de France à Djerba pour la première fois en 2015 et il a choisi de visiter l’île encore une fois cette année.  « nous avons confiance en sécurité ici, dit Patrice Van Wynsberghe, 46 ans, et il ne suffit que trois heures de vol pour atteindre ce bon soleil, la plage de sable et l’environnement calme. »

Les habitants locaux attendent davantage de visiteurs étrangers en juin, qui marque le début de la saison. Souhail, gestionnaire d’un café en plein air situé au marché central, confirme à Xinhua que cette année est beaucoup mieux que 2017.  « L’année dernière, il y avait seulement quatre serveurs. Cette année, nous en avons engagé neuf », dit-il. Selon lui, ses clients sont principalement en provenance des pays européens, mais « on commence à recevoir des touristes chinois, un nouveau marché ».

« Nous sommes très optimistes à propos de cette année », espère le gestionnaire, en train de servir de jus de fruits frais, thé à la menthe et chicha à une table entouré par les touristes européens.  Selon le ministère tunisien du tourisme, de nombreux hôtels et maisons d’hôtes à Djerba sont presque entièrement réservés pour le pic cet été.

Alessandra Campana, propriétaire d’une maison d’hôte traditionnelle confirme que la réservation chez elle a déjà atteint 70 % à la fin de mai. « Nous avons confiance en cette année et j’envisage à rénover plus de chambres. »

Dans un hôtel cinq étoiles d’une chaîne internationale, le taux d’occupation a également atteint 50 % à la fin de mai, 100 % de croissance par rapport à la même période de l’année dernière.  Selon le directeur général adjoint de cet hôtel, Haider Mbarek, la Chine est un marché très prometteur. « Nous espérons recevoir plus de touristes chinois maintenant », dit-il.

Charger plus d'articles
Charger plus par Tunimarkets
Charger plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le Dinar tunisien aujourd’hui, 15/08/2018

Taux de change du dinar tunisien #TND …