Le taux de chômage parmi les personnes handicapées est de l’ordre de 40%, a indiqué mardi Jalila Oueslati, responsable à l’Agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant (ANETI).
Intervenant lors d’une conférence organisée par l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprises (IACE) sur l’insertion professionnelle des personnes handicapées, Oueslati a précisé que le traitement du phénomène du chômage des personnes handicapées nécessite une actualisation du cadre juridique pour inciter le secteur privé à recruter des personnes à besoins spécifiques.
Le secteur privé, a-t-elle rappelé, bénéficie de plusieurs motivations décidées par l’Etat, citant à ce propos, l’exonération des sociétés employant de personnes handicapées, de payer une partie ou même la totalité de leur contisation aux caisses sociales, et ce selon le type de l’handicap.
Des personnes handicapées et des représentants d’associations opérant dans ce domaine ont estimé que malgré ces motivations, aucune amélioration n’a été constatée en matière d’emploi de cette catégorie, appelant à réactiver les lois pour contenir le chômage des personnes handicapées.
Selon Mohamed Chaabouni, membre du comité directeur de l’IACE, cette rencontre a pour objectif d’examiner les solutions permettant de relancer l’emploi des personnes handicapées dans le secteur privé.

TAP

Charger plus d'articles
Charger plus par Tunimarkets
Charger plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Pourquoi OiLibya change de nom, qui devient Ola Energy

Modernisation non-stop ; Innovation à la pointe de la technologie Au premier semestre 2018…