La marque automobile française chercherait à se positionner sur le segment des grands SUV face au Renault Koleos, ou le Volkswagen Touareg. Il s’agit d’un segment clé pour conquérir de grands marchés internationaux notamment la Chine. Cette stratégie s’inscrit dans l’accélération de l’offensive produit de la marque Peugeot pour les deux prochaines années avec la conversion de la gamme historique (208, 308 et 508) sur les mêmes codes stylistiques du 3008, gros pourvoyeurs de volumes et de marges.

Le salon de Genève n’est qu’une étape pour Peugeot! Avec l’arrivée de la nouvelle 508, la marque au lion commence le renouvellement des fondamentaux de sa gamme historique. Après la grande berline qui nourrit de grandes ambitions, dont celle de retrouver les lettres de noblesse de la voiture statutaire au-delà des flottes de VTC, Peugeot a programmé le renouvellement de ses petites berlines.

Nouvelle 208, puis 308

Comme la 508, les prochaines 208 (2019), et 308 (2020) veulent se repositionner sur leur segment respectif en adoptant les codes radicaux du 3008. L’objectif est de monter le modèle en gamme afin d’améliorer le mix-produit, à l’image du 3008 dont les ventes en finitions supérieurs ont pu atteindre jusqu’à 86% des ventes totales.

Fort du succès du repositionnement du 3008, Peugeot a dû mettre les bouchées doubles pour répondre à la demande du SUV : l’usine de Sochaux tourne quasiment 7 jours sur 7, 24h/24… L’arrivée du 5008 mi-2017 a confirmé le succès de la gamme de SUV de Peugeot lance le 5008. « Nous vendons plus de 5008 que Renault de Kadjar, Talisman et Espace réunis », exulte un cadre de PSA.

De nouveaux SUV, de nouvelles motorisations

Et pour la marque, le meilleur est à venir… Car si la nouvelle 208 est très attendue, l’année 2019 sera aussi l’occasion de lifter le désormais célèbre 3008. Peugeot ne se contentera pas de changer la signature lumineuse, ou la calandre… Le SUV sera accompagné d’une nouvelle gamme de motorisations hybrides très ambitieuses puisqu’elle portera la puissance de ces SUV à 300 chevaux, contre 220 actuellement.

L’année suivante, Peugeot renouvellera son 2008 qu’il veut également calquer sur les codes stylistiques du 3008: lignes agressives, style baroudeur assumé et revendiqué, motorisations sportives… Pour Peugeot, l’enjeu est immense car ce SUV de segment B (ou citadin) est un gros pourvoyeur de volumes mais également de marges, notamment grâce aux sociétés, avides d’options et de finitions élevées.

Vers un quatrième SUV ?

Mais il est très possible que Peugeot aille plus loin encore dans sa gamme de SUV. Si beaucoup de journaux ont spéculé sur l’arrivée d’une version coupée du 3008 à l’image des BMW X4 et autres Mercedes GLC Coupé, il semblerait que cette hypothèse ne soit que pure spéculation. En revanche, l’idée d’un SUV de segment D « aurait bien avancée », selon une source interne de Peugeot. « C’est le segment le plus rémunérateur au monde », confie-t-elle à La Tribune.

Jusqu’ici, Peugeot avait estimé que le 5008 permettait de compenser le manque de modularité du 3008 dans une optique familiale sans trop s’éloigner du segment C. Il semblerait néanmoins qu’il existe une véritable demande sur les SUV de plus de 4,6m, notamment en Chine. A titre de comparaison, la voiture la plus vendue de Nissan, le X-Trail (appelé Rogue aux Etats-Unis), mesure 4,64 mètres de long. La marque japonaise est pourtant plus connue en Europe pour son Qashqai. Renault, de son côté, est entré sur ce segment en repositionnant son Koleos (4,67m). Volkswagen ne va pas tarder à renouveler son Touareg (4,8 mètres), après avoir lancer un nouveau Tiguan et un Tiguan Allspace, les concurrents respectifs du 3008 et du 5008. L’arrivée d’un D-SUV arborant le lion est donc désormais une quasi-certitude, le calendrier, lui, reste toutefois encore un mystère.

Le renouvellement du 2008, l’arrivée de motorisations hybrides, l’extension de la gamme SUV… Toutes ces nouveautés vont renforcer la puissance commerciale de Peugeot, devenu la vache à lait du groupe PSA notamment avec son mix-produit très élevé (part des finitions hauts-de-gammes dans les ventes). En attendant que DS et Citroën sortent de leur convalescence, eux aussi grâce à une gamme de SUV totalement refondée.

Source

Charger plus d'articles
Charger plus par Tunimarkets
Charger plus dans Auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Interview de Mr Bassem Loukil, TABC

FITA : FINANCING INVESTMENT AND TRADE IN AFRICA Après la grande réussite de la première éd…